Carte géologique à 1/50 000 - Le Caylar

cartegeologiquea150000lecaylar_carte-geologique-le_caylar.jpg
Auteur(s) : Alabouvette, B. et collaborateurs
Année : 1988
Compléments d'information : Carte géologique et notice associée
Ed. BRGM Editions
Résumé : Le territoire de la coupure le Caylar est compris, pour sa plus grande partie, dans le département de l'Hérault, ses confins septentrionaux se partageant entre l'Aveyron au Nord-Ouest et le Gard au Nord-Est. Sur le plan géologique, il est situé sur la bordure méridionale du Massif Central, à l'extrémité sud des Causses, dans le secteur dit "seuil caussenard du Lodévois" où la couverture mésozoïque se trouve resserrée entre les massues anciens des Cévennes au Nord-Est et de la Montagne Noire au Sud-Ouest.
- La partie sud du Causse du Larzac représente l'unité principale de cette coupure, plateau d'altitude moyenne de 700 à 800 m, établi sur les calcaires et dolomies du Jurassique moyen et supérieur, faiblement pentés vers le Nord. Ce plateau est parsemé de reliefs résiduels approchant 900 m et de dépressions, parfois héritées d'anciennes morphologies fluviatiles liées probablement à un régime périglaciaire et comblées de sédiments résiduels d'âges divers du Tertiaire au Quaternaire.
- L'extrémité sud-orientale du Causse, au-delà de la faille des Cévennes, s'abaisse en gradins irréguliers qui constituent les Monts de Saint-Guilhem, extrémité méridionale du Causse de la Selle.
- Au Nord-Ouest, les dépressions de Saint-Félix et la Pezade correspondent à une remontée de couches liasiques le long de grands accidents NE-SW.
- Au Sud, les reculées nord-Iodévoises sont entaillées dans la couverture mésozoïque dégagée localement jusqu'au soubassement hercynien et viennent converger sur la cluse de la Lergue, entaillée au Sud de Lodève dans la barre résistante des calcaires et dolomies cambriens (Lodève 1/50000).
- A l'Ouest, les appareils volcaniques récents de l'Escandorgue constituent un alignement subméridien. Dans ce domaine voué depuis le Tertiaire à l'érosion et à une évolution de type karstique, le drainage est essentiellement souterrain et alimente toute une série d'exsurgences qui gagnent pour la plupart le bassin méditerranéen en alimentant directement le fleuve Hérault ou ses affluents la Vis et la Lergue. Une petite partie du Causse, au Nord-Ouest, en particulier la dépression de la Pezade, est par contre tributaire du bassin atlantique par la Sorgue, affluent du Tarn.
Typologie : Carte géologique
Thèmes : Géologie de l'Hérault
Disponibilité : Consultation de la notice en ligne : http://ficheinfoterre.brgm.fr/Notices/0962N.pdf
Achat en ligne