Une démarche collaborative


Le projet « Vers un géoparc en centre Hérault » propose une démarche constructive basée sur la participation de toutes les personnes – physiques ou morales - concernées qui souhaitent contribuer au projet. Chaque acteur doit pouvoir suivre les actions entreprises, apporter s’il le souhaite sa pierre au projet global, trouver dans cette approche les moyens qu’il recherche pour soutenir son action locale et valoriser ses compétences. Ainsi, les principes de collaboration mis en œuvre donnent à chacun la possibilité de s’investir et de trouver sa place aux côtés d’autres participants.


image Schma_gouvernance.png (0.1MB)

Equipe de coordination et Comité opérationnel

A l'initiative du projet "Vers un Géoparc en centre Hérault", l’association Demain la Terre! s'est engagée à en assurer le portage et l'animation jusqu'à ce que le périmètre du Géoparc et qu'une structure porteuse - avec une gouvernance ad hoc - soient établis. Depuis sa création en juin 1999, Demain la Terre ! agit en lien avec les différents acteurs publics et privés de ce territoire. Sa fonction d’animation sur le territoire est reconnue par les parties prenantes, tant par les collectivités et syndicats que les associations ou encore les spécialistes des différents secteurs concernés par le Géoparc. L’association a pour missions principales d’éduquer à l’environnement pour un développement durable et de valoriser le patrimoine naturel et culturel sur le territoire.

Demain la Terre ! met donc à disposition du projet son équipe de salariés. Elle est composée notamment de Daniel Oustrain, directeur de l'association et en charge du pilotage du projet ainsi que de Shona Gravat--Hodan, chargée de mission Géoparc et valorisation du patrimoine.

Un Comité Opérationnel est aussi constitué. Il s'agit d'un organe "technique" ayant une fonction de supervision du projet, composé de l'équipe de coordination (salariés de Demain la Terre!), d'un bénévole (géologue et expert en médiation) et des membres de la direction de structures parties prenantes (Grotte de Clamouse, Grand Site Salagou - Cirque de Mourèze, Syndicat de développement du Pays Cœur d'Hérault).


Le comité de pilotage

Le comité de pilotage sera un des organes décisionnaire du Géoparc. Au-delà des aspects scientifiques qui sont évalués par le Conseil Scientifique et de Prospective, ce comité aura la charge de valider les différents axes de développement du projet en engageant le territoire. Pour cela, il sera constitué des différents représentants des diverses instances du projet (CSP, comité opérationnel, groupes de travail, collectivités, partenaires techniques, financiers, administratifs...).


Le conseil scientifique et de prospective (CSP)

Installé en mars 2020, le CSP est l’instance garante des aspects scientifiques concernant le Géoparc centre Hérault et l’accompagne dans l’obtention de la reconnaissance de l'UNESCO.

Il assure différentes missions lui permettant d’apporter son expertise scientifique sur les décisions et actions du Géoparc, de fixer des orientations au regard de son expertise et d’assurer une veille scientifique dans l’objectif de répondre aux besoins du Géoparc.

Le CSP ne se cantonne pas uniquement à assurer une expertise scientifique et technique. Il doit être en capacité d’apporter aussi un éclairage sur les dynamiques territoriales et les aspects socio-économiques. Ce conseil regroupe des scientifiques, experts, chercheurs, universitaires, en activité ou retraité, des spécialistes locaux, ayant une bonne connaissance du territoire dans une spécialité issue des sciences et techniques ou des sciences humaines.


Les groupes de travail

Afin de permettre l'implication de tous, des groupes de travail se mettent progressivement en place sur divers axes de développement. Ils ont pour objectifs de constituer un collectif en charge d'approfondir les réflexions sur les problématiques et enjeux du projet. Ces Groupes de Travail sont ouverts à toute personne souhaitant apporter sa connaissance du territoire et valoriser ses compétences. Un élément primordial est de rassembler des membres ayant une approche constructive en agissant dans l'intérêt du territoire et désireux de contribuer à une action collective. En ce sens, la participation de tous les acteurs intéressés est recherchée, car outre l'intervention d'experts, un Géoparc vise un développement avec et pour les acteurs locaux.


-Groupe de Travail "Géosites - Patrimoine" : mis en place à partir de l'été 2020, ce collectif a en charge d'approfondir la connaissance d'espaces (les "géosites) concernés potentiellement par le Géoparc. De par leurs connaissances diverses du territoire, le groupe alimente les réflexions relatives aux actions de valorisation et de préservation du patrimoine géologique. Cela se traduira par des temps d'échanges collectifs pour avoir une vision commune des patrimoines et de partage de savoirs. Cela est aussi l'occasion d'étudier les sites concernés directement sur le terrain tous ensemble.

Ainsi, ce Groupe de Travail est ouvert à toutes personnes souhaitant apporter sa connaissance du territoire afin d'optimiser l'analyse de chaque géosite potentiel sur divers aspects (accessibilité, vulnérabilité, développement local, préservation, intérêt local, etc.) et les préconisations pouvant en découler.


-Groupe de Travail "Médiation" : mise en place prochainement, ce collectif échangera sur des questions de médiation pour tout type de publics (grand public, scientifiques, scolaires).


-Groupe de Travail "Géotourisme" : mise en place prochainement, ce collectif échangera sur des questions liées au géotourisme dans le cadre de la démarche de création d'un Géoparc.


Si vous voulez participer à un de ces groupes de travail collaboratifs, n'hésitez pas à nous contacter : geoparc.herault@gmail.com


Assises et forums

L'animation de la démarche "Vers un Géoparc en centre Hérault" est ponctuée de temps forts avec la mise en place de forums ouverts participatifs. Ces temps, propices aux échanges, permettent aux personnes le désirant de s'investir dans le projet.


Evènements déjà organisés :

- 06/12/2019 : réunion de travail à Octon avec la participation d'une quarantaine de personnes ;

- 23/01/2020 : assises "Education à l'environnement, valorisation et préservation du patrimoine géologique" avec la participation d'une soixantaine de personnes.